Inhaltsbereich

Membre de 2015 à 2016
Stéphane Braunschweig
Directeur du Théâtre national de l’Odéon, Paris

 

Né en 1964 à Paris.

Après des études de philosophie à l'École Normale Supérieure, Stéphane Braunschweig rejoint en 1987 l'École du Théâtre national de Chaillot dirigée par Antoine Vitez. Depuis 1988, il a signé une soixantaine de mises en scènes pour le théâtre et l'opéra tant en France qu'à l'étranger (Allemagne, Italie, Angleterre...) et dans les plus grands festivals (Automne à Paris, Aix-en-Provence, Avignon, Édimbourg, Istanbul, Rome...). Il conçoit également la scénographie de la plupart de ses spectacles.

Il est successivement directeur du CDN d'Orléans (1993-1998), du Théâtre national de Strasbourg et de son école (2000-2008), ainsi que du Théâtre national de La Colline à Paris (2010-2015). Depuis 2016, il est le directeur du Théâtre National de l’Odéon à Paris.

Plusieurs de ses spectacles ont été récompensés par des prix prestigieux. Il a notamment reçu : pour « Les Hommes de neige » le Prix de la révélation théâtrale du Syndicat de la critique ; pour « Peer Gynt » d'Ibsen le prix Lerminier du Syndicat de la critique ; pour « Woyzeck » de Büchner le Bayerischen Theaterpreis (meilleur spectacle de théâtre de l'année en Bavière) ; pour « Brand » d'Ibsen et « Tartuffe » de Molière le Prix Lerminier du Syndicat de la critique. Parmi ses dernières mises en scène, on peut citer son adaptation de « Six personnages en quête d'’auteur » au Festival d'Avignon, ses créations de l'auteur norvégien contemporain Arne Lygre, ou encore son « Canard sauvage », invité à l'automne 2014 par le Festival Ibsen d'Oslo qui sélectionne les meilleures productions mondiales d'Ibsen des deux dernières années.

Il a publié aux éditions Actes Sud un recueil de textes et d'entretiens sur le théâtre intitulé « Petites portes, grands paysages », et traduit de l'allemand, de l'italien ou du norvégien des pièces de Büchner, Kleist, Brecht, Pirandello et Lygre.

 Photo: © Elisabeth Carecchio

retour

Rechter Inhaltsbereich